Victor Mopsus : « avoir un état d’esprit de guerrier »

Cette semaine nous avons interrogé Victor Mopsus jeune joueur de l’Elan Chalon. Victor est le plus jeune joueur à avoir disputé un match de pro A. En effet, à seulement 15 ans il est rentré en jeu lors d’un match de pro A opposant l’Elan Chalon au CSP Limoges Limoges. Il a maintenant 16 ans et compte bien poursuivre son ascension.

Victor Mopsus : « Avoir un état d’esprit de guerrier et la soif d’apprendre »

victor mopsus

1-Tu es très jeune et pourtant tu as déjà quelques apparitions chez les grands, comment gères-tu études et basket ?

Victor Mopsus : « C’est un rythme à prendre, il est vrai que ça fait de belles journées et je dois sans arrêt m’organiser. Que ce soit au niveau des cours en m’avançant un maximum sur les devoirs ou aussi au niveau basket où j’aime bien arriver avant aux entraînements pour bien m’échauffer et « faire du plus ». Je fais de mon mieux pour faire tout ce dont j’ai besoin de faire la journée pour aller au lit le plus vite possible. »

2-Derrière tout ça il y a forcément une préparation, comment est la tienne ?

Victor Mopsus : « Je ne pense pas qu’il y ait UNE préparation type, chaque personne et sportif a la sienne. La mienne n’est pas compliquée, je fais en sorte d’être prêt à m’entraîner et avoir un état d’esprit de guerrier et la soif d’apprendre, de progresser et de vaincre sur chaque entraînement. »

3-Varie-t-elle en fonction des semaines ?

Victor Mopsus : « Tout à fait, plus l’intensité des entraînements augmente, plus j’essaie de prendre soin de mon corps en faisant de la balnéothérapie, en voyant le kiné et en me rajoutant des séances de réflexologie. »

4-Il y a aussi la nutrition, comment te nourris-tu ?

V.M : « Depuis le début de la saison, j’ai fait appel à un ami nutritionniste. En résumé, il m’a conseillé de manger beaucoup de fruits et légumes sans vraiment changer mes habitudes qui étaient d’après lui bonnes, prendre un bon goûter de fruits puis éviter tout ce qui est « junkfood »(McDo etc..) Même si évidemment, je peux me permettre d’y aller de temps en temps avec des amis. »

5-Ce sont d’énormes sacrifices non ?

V.M : « Je pense que surtout à mon âge, cela peut être pris comme un sacrifice. En tant qu’adolescent, on veut profiter de la vie, faire un peu ce qu’on veut… Mais malheureusement, un sportif avec de l’ambition ne peut pas faire ce qu’il veut. Il doit avoir une hygiène de vie correcte dés le plus jeune âge même si cela empiète un peu sur le temps « en compagnie des potes où on rigole bien »

6-Quels conseils donnerais-tu aux jeunes ?

V.M : « Si j’avais un conseil à donner aux plus jeunes, ce serait savoir écouter son corps et tout mettre de leur côté pour atteindre leurs objectifs. »

En collaboration avec Actu Team Sport