Aujourd’hui je voulais vous proposer une recette de tablette de chocolat à faire à la maison !

Mais avant de rentrer dans les détails, je tiens à remercier très sincèrement le site de vente de compléments alimentaires diététiques : https://www.zumbu.com/PT/ (anciennement Suppléments Online) pour leur geste généreux par l’envoi de produits alimentaires que nous avons intégré à la recette du jour.

Je vous confirme des produits de qualité pour des recettes délicieuses et réussies !
Biosamara produits ses fèves de cacao dans des fermes organiques et elles ne sont jamais procédées ou chauffées à une température de plus de 45°C, puisque la majorité des nutriments sont sensibles à la chaleur et de cette façon les fèves restent vraiment brutes et pleines de nutriments, d’enzymes vitales et gardent son délicieux arôme.

Les produits que nous avons pu essayer et intégrer dans la recette de tablette de chocolat sont  :

  • Beurre de cacao.

beurre de cacao

  • Poudre de cacao.

poudre de cacao
Les intérêts de fabriquer sa propre tablette de chocolat sont nombreux. Comme par exemple connaître les ingrédients que l’on consommera (pas d’additif, pas d’aliments auxquels nous somme intolérants…). Adapter la recette selon les goût (modification des quantités, de la qualité des ingrédients…etc), donner la forme que vous voudrez au produit final…
Mais l’intérêt réel du chocolat restera sa valeur nutritionnelle et les bienfaits qu’il peut procurer.
Nous en parlerons plus loin, en attendant voici la recette :

Les Ingrédients :

  • 100 gr de poudre de cacao cru
  • 90 gr de beurre de cacao
  • 50 gr d’huile de colza
  • 80 gr de sucre de table (préalablement re-écrasé) ou sucre glace
  • Une petite pincée de sel
  • 1 pincée de poudre de cannelle

La Préparation de cette tablette de chocolat :

1- Mettez le beurre de cacao dans un récipient (pas d’hésitation à le râper s’il est en bloc).

2- En bain marie chaud (température ne monte pas au delà de 45°C) faites fondre le beurre et remuez.

beurre recette tablette chocolat homemade
3- Ajoutez l’huile de colza, la cannelle, remuez jusqu’à l’homogénéité de la préparation.

chocolat tablette recette
4- Ajoutez progressivement le sucre et le cacao cru en poudre, le sel (cuillère en bois recommandé pour mélanger).

recette tablette chocolat
5- Transvasez dans des moules à chocolat ou des moules à tablettes qui donneront la forme souhaitée.

tablette chocolat diététique
6- Laissez refroidir le chocolat à température ambiante quelques minutes.
7- Placez ensuite au réfrigérateur et laissez au frais une demi-heure au moins avant démoulage.

8- Ne sortez les chocolats que quelques minutes avant la dégustation pour éviter qu’ils ne fondent.
9- Les chocolats se gardent généralement une semaine au réfrigérateur dans une boîte hermétique sans s’abîmer.

tablette de chocolat

Valeur nutritionnelle pour 100 gr de préparation :

Macronutriments
Aliments quantité en gr ou ml Énergie
( Kcal)
Protéine (gr) Lipide ( gr) Glucide ( gr) Fibres (gr)
Total 100 640 1 58 29 9

 

Minéraux
Aliments quantité en gr ou ml Calcium (mg) Phosphore
( mg)
Magnésium
(mg)
Fer (mg) Zinc (mg) Sodium (mg) Vitamine E (mg)
Total 100 23 217 85 4 2 7 10
Vitamines
Aliments quantité en gr ou ml Vitamine K (µg) Vitamine C (mg) Vitamine B3 (µg) Vitamine B9 (µg)
Total 100 21 0 1 6

Les Intérêts nutritionnels de cette tablette de chocolat :

  • Les bons côtés :

Le chocolat est reconnu par les sportifs pour sa teneur importante en magnésium qui agit sur la santé du cœur, le mouvement intestinal, la relaxation musculaire, la force des os, pour augmenter la flexibilité et soulager la douleur menstruelle.
La poudre de cacao est une source riche de neurotransmetteurs (sérotonines, dopamines et phenyléthylamines) qui sont des antidépresseur naturel, favorisant le bien-être général et la bonne humeur ainsi que d’antioxydants naturels.

Vous avez pu constatez aussi la forte teneur en lipide. Ils sont apportés en majeur partie par la poudre de cacao, le beurre-de-cacao puis compléter par l’huile de colza. Bien que chargé, en acide gras saturé nous auront la chance de trouver la présence d’oméga 3 qui vont pouvoir améliorer le rapport oméga 3 / oméga 6 mais aussi trouvé d’autres lipides de bonnes qualités comme des acides gras mono et poly instaurés.

Peu de minéraux présent mais ceux déjà présents jouent un rôle important sur l’organisme.
Comme le Zinc qui permet de favoriser le développement des hormones sexuelles et de nombreuses autres fonctions de l’organisme. Il agit comme un antioxydant.
Dans le cadre d’un régime hyposodé (faible en sel), cette recette pourra vous satisfaire de par la faible présence de sodium

La présence de différentes vitamines biens qu’incomplètes ne restent pas inintéressant. Vous trouverez en grande quantité :

  • La vitamine K (c’est une vitamine qui favorise la cicatrisation aussi bien cellulaire que membranaire et aide à la fixation du calcium sur l’os).
  • La vitamine E (participe à la protection des membranes cellulaires, bon pour le cœur, renforce la fertilité, améliore la respiration cellulaire chez le sportif).
  • La vitamine B3 ( elle travaille en synergie avec les autres vitamines du groupe B et participe au bon fonctionnement de nos enzymes comme coenzymes).
  • La vitamine B9 ( elle permet une meilleur utilisation des vitamines B8 et B12, de la vitamine C et participe au bon fonctionnement des glandes surrénales).
  • Les côtés beaucoup moins intéressants :

La présence de protéines est réellement faible. Elles sont de types végétales. Elles restent donc négligeables et de mauvaise qualité par un profil en acide aminée inintéressant et un Coefficient d’Utilisation Digestif plus faible (pourcentage d’absorption par notre intestin). Ce défaut peu être améliorer par la consommation de produit laitier en accompagnement.

Les fibres étant moyennement présentes participeront quand même à compléter votre ration quotidienne en cet élément. Il vous suffira de consommer des fruits et légumes pour compléter le manque de fibres. (à ne pas négliger ! Très important pour la flore intestinale et la digestion)

Malgré la présence de Calcium et phosphore leur absorption reste de mauvaise qualité car en diététique nous estimons que le rapport calcium/phosphore est dit correct lorsque la division des deux donne au moins 1. Alors qu’ici il est égale à (23/ 217=) 0,10 donc moins de 1. (Mais vous pourrez améliorer ce profil en consommant un produit laitier mais aussi de la vitamine D soit en complément alimentaire soit en vous exposant au soleil ou des poissons de type gras). Puis malheureusement une surconsommation de chocolat peut entraîner une décalcification (un manque de calcium dans l’organisme) ou une mauvaise absorption du calcium par la présence d’acide oxalique.

C’est un produit qui reste assez énergétique par la présence importante de lipides et de glucides dont prudence sur sa consommation qui pourrait mener à un surpoids voire l’obésité et s’enchaîner avec toute les maladies qui y sont liées.

Le beurre de cacao est une graisse végétale, beurre de cacao notamment de type triglycérides, acides gras saturé ( acides palmitiques, stéariques et oléiques) qui ont une facilité à se stocker sous forme de réserve de graisse si consommer en trop grosse quantité. Mais ils ne sont pas à diaboliser car il reste indispensable à notre organisme pour former nos membranes cellulaires et neuronales.

Un autre petit souci de cette recette c’est qu’il n’y a que des sucres rapides et malheureusement pas de sucres complexes donc que son indice glycémique est dit élevé (Ce qui signifie que le sucre est rapidement absorbé par notre organisme et très rapidement stocké s’ils n’en pas l’utilité.).
Vous pourrez changer ce profil par l’ajout de produit céréalier par exemple.
Mais rassurez-vous la présence de lipides, de fibres, de protéine fait largement diminué sont indice glycémique n ralentissement la digestion et en limitant l’absorption de ces sucres rapides, on passe donc à un IG de type moyen. La présence d’acide oxalique limite aussi l’absorption des sucres.

Heureusement le chocolat n’affecte pas le taux de cholestérol sanguin, ni la pression artérielle ou même l’oxydation du LDL ( mauvaise cholestérol).

Il n’y a pas de vitamine C malheureusement et pourtant cette vitamine reste indispensable car c’est un anti oxydant puissant en plus de remplir de nombreuses autres fonctions dans l’organisme (protection de la peau, favorise nos défenses immunitaires…). Il vous suffira des consommer des agrumes ou d’autres aliments riche en vitamine C (persil, épinard….)

Vous avez pu remonter la présence de fer qui malencontreusement, est un fer non héminique (mal absorbé par le fait que ce soit du fer d’origine végétale) mais vous avez la possibilité d’augmenter son absorption par la consommation de vitamine C.

Attention à votre consommation de chocolat car selon certaines études scientifiques une trop grosse consommation de celui-ci peut entraîner une intoxication au plomb que l’on appelle aussi le saturnisme. Bien sûr cette supposition reste encore en débat car le plomb venant du chocolat reste assez mal absorbé par l’organisme. À savoir que le saturnisme provoque des déficiences cérébrales encore plus visibles chez l’enfant. Donc à consommer avec modération.

Certaines personnes peuvent être allergiques aussi au chocolat ou aux ingrédients qui y sont ajoutées
Pensez aussi à nos amis les animaux. Le chocolat contient de la théobromine (un dérivé de la caféine) stimulant du système nerveux, qui est très toxique pour les animaux par le fait que leur organisme l’élimine très mal (reste présent dans celui-ci pendant au moins 20h) et causer des crises d’épilepsie des infarctus du myocarde, hémorragies internes, voire la mort (la dose mortelle étant de 150 gr).

Categories:

Comments are closed