Cette semaine encore un nouveau test pour vous faire plaisir et vous partager notre avis sur des produits que nous propose d’essayer des grandes marques de compléments alimentaires !

Surtout profitez de mon avis de nutritionniste aguerri pour vous guider le mieux possible dans le choix de vos compléments alimentaires.

L’entreprise « BMXX » nous a fait plaisir, en nous offrant l’honneur de tester plusieurs produits.
Cet article sera dédié au « NITRIUM II », qui semblerait être un complexe de produits à base d’extrait de plante, de différents acides aminés, de créatine, de matrice glucidique, de vitamine et de créatine monohydrate destiné à faire face à des efforts musculaires intenses en boostant la production d’énergie.

Voici le lien vers le produit :

NITRIUM II – Pre-workout Creatine

Lien vers la page Facebook du vendeur en France : https://www.facebook.com/BodyMaXXnutrition/

Les extraits Du produits « NITRIUM II »

• Extrait de Racine de ginseng sibérien :

Améliore la fonction érectile car c’est un vasodilatateur puissant mais intervient aussi dans le cycle de production de la testostérone. Ils possèdent ne nombreux autres bien fait que nous ne citerons pas ici.

• Extrait de Citrus aurantium (orange amer) :

– Active la thermogenèse
– Favorise la perte de poids
– Traite la perte d’appétit
– Améliore le métabolisme du brûlage des graisses pendant l’effort

• Caféine anhydre :

C’est un type caféine beaucoup plus rapidement absorbé par l’organisme et vraiment très efficace pour améliorer la concentration mais aussi les performances sportives.
Elle est souvent utilisée pour favoriser la perte de graisses durant un effort physique.

Etudes scientifiques :

http://www.journal.forces.gc.ca/vo4/no4/military-meds-fra.asp
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/481158
http://ajcn.nutrition.org/content/49/1/44.long

 Les Vitamines 

• Vitamine B3 :

Elle est aussi appelée vitamine PP ou vitamine niacine de son nom scientifique. Elle peut être synthétisée par le l’organismes mais en petite quantité. Elle intervient dans la libération d’énergie lors d’un effort intense, dans la réduction du cholestérol, la formation du sang et améliore le fonctionnement du système nerveux/

Voici ces propriétés :

– Intervient dans l’oxydoréductions cellulaires (lutte contre les radicaux libre)
– Intervient dans ma glycolyse, la phosphorylation oxydative) et la dégradation des lipides.
– Améliore le mécanisme de la respiration cellulaire
– Améliore la production d’énergie
– Inhibe la synthèse du mauvais cholestérol (LDL-cholestérol)
– Participe à la diminution du taux de triglycérides sanguin
– Améliore la vasodilatation des petits vaisseaux sanguins
– Participe à la fabrication des globules rouges
– Intervient dans la synthèse des hormones sexuelles et de l’insuline.
– Améliore le fonctionnement du système digestif et du système nerveux
– Lutte contre les troubles de la mémoire
– Participe à la synthèse de la Kératine pour améliore la solidité des cheveux et la qualité de la peau

Les Acides aminés 

L-Leucine :

– Optimise la récupération musculaire
– Protège les tissus musculaires du catabolisme lié à l’effort
– Prévient la perte musculaire lors de régime hypocalorique
– Augmente la production de l’hormone de croissance
– Aide à maintenir un niveau de testostérone correct chez l’homme
– Améliore la disponibilité des nutriments pour les cellules musculaires

Les sources alimentaires en leucine sont principalement issues des aliments riches en protéines de qualité comme la viande de bœuf, le poisson, les œufs, le lait, les haricots, la levure, le riz complet, et le maïs.

NB : La leucine joue un rôle aussi très important dans l’activation du complexe « « mTOR 1 », une enzyme protidique qui fonctionne comme l’intégrateur des signaux de disponibilité des nutriments, d’énergie et potentiel d’action particulièrement au niveau des muscles squelettiques en plus d’avoir un contrôle la biosynthèse des protéines. Ce complexe rentre donc dans le métabolisme de l’anabolisme musculaire à grande échelle.

L-Isoleucine :

– Permettre aux muscles de récupérer après un effort physique
– Maintenir la condition physique des muscles
– Améliorer le métabolisme énergétique lors d’un effort
– Favorise également le transport des globules rouges et de l’oxygène jusqu’aux cellules
– Possède une action sur le contrôle du taux de glycémie plasmatique

On trouve l’isoleucine dans la plupart des aliments, notamment dans la viande, le poisson et les produits laitiers.

• L-Valine :

– Améliore le métabolisme énergétique lors d’un effort
– Optimise la récupération après l’effort
– Participe au bon fonctionnement du système nerveux
– Participe à la réparation des tissus (anabolisme)

On trouve la valine dans la farine de soja, le poisson, la viande, le fromage blanc, les céréales, les champignons, les arachides et les légumes.

NB : Sachez que la Leucine est un redoutable anabolisant musculaire quand il est couplé à la L-Isoleucine et à la L-Valine. Ce sont des acides aminés ramifiés que l’on retrouve souvent dans la supplémentation sous le therme BCAA (Branched Chain Amino Acid).

Cette fameuse chaîne ramifiée est représentée par la liaison de ces fameux 3 acides aminés, dites acides aminés essentiels car notre organisme ne peut les synthétiser seul. Notre corps les fabrique à partir des protéines que nous ingérons.
Nous tenons à rappeler que les protéines sont faites à partir de centaines d’acides aminés liés entre eux. Il n’y a pas que les BCAA dans ces chaînes, mais bien d’autres nombreux autres acides aminés.

Si vous souhaitez avoir plus d’information sur les BCAA et comment les utiliser au mieux pour la récupération et pour la prise de muscle, cliquez sur le lien suivant :

Les BCAA, entre mythe et réalité…

• La Créatine monohydrate :

La créatine Monohydrate est une acide aminé naturel que l’on retrouve dans les fibres musculaires, les os et les fibres nerveuses. Elle permet d’augmenter la résistance nervo-musculaire et nervo-cérébral pour décupler votre force et votre motivation lors de vos entrainements. La créatine est réellement utile lors d’effort cours et intense comme la musculation, le CrossFit ou la force athlétique.
La créatine est naturellement produite ou synthétisée dans le corps humain à partir de certains acides aminés qui sont glycine, arginine et méthionine au sein du foie, du pancréas et des reins.

Voici les différents effets de la créatine :

– Optimise le potentiel énergétique cellulaire en accélérant la synthèse de l’ATP
– Optimise la contraction musculaire
– Améliore la synthèse des protéines
– Améliore l’anabolisme musculaire
– Améliore le volume des fibres musculaires
– Améliore l’hydratation des fibres musculaires après l’entrainement
– Améliore la force
– Améliore la récupération après l’effort
– Améliore la performance des athlètes de forces

Sources scientifiques :

https://www.gssiweb.org/fr-ca/Article/sse-n-91-d%C3%A9bat-scientifique-la-cr%C3%A9atine-vaut-elle-son-pesant-d-or-

• L-Citrulline DL-Malate :

C’est un acide aminé non essentiel (c’est-à-dire que le corps fabrique sans l’aide l’alimentation) dont les sources principales, sont la pomme, la pastèque et le melon.

Ses rôles :

– Influence la production d’oxyde nitrique
– Augmente les niveaux d’arginine plasmatique, un précurseur de l’oxyde nitrique
– Améliore l’oxygénation des muscles
– Améliore l’apport des nutriments aux muscles
– Lutte contre production d’acide lactique en trop grande quantité
– Réduit la production d’ammoniaque lié à la digestion des protéines
– Favorise la reformation du glycogène
– Lutte contre la fatigue liée à l’effort
– Réduit les inflammations musculaires lié à l’acide lactique
– Augmente le taux de Bicarbonate plasmatique pour réguler l’équilibre acidobasique
– Potentialise l’action des BCAA

En mai 2010, une étude scientifique à révéler qu’à l’aide d’une seule dose de malate de citrulline à hauteur de 8 gr par jour, des pratiquants de musculation ont pu faire 53% de plus de répétitions au développé-couché que ceux ayant pris un placebo. Et en plus, ils ont notifié profiter d’une réduction de 40% de leurs douleurs musculaires lors des 24 à 48 heures qui suivirent l’entraînement.

Les français ont récemment démontré lors d’une expérience que la prise de malate de citrulline réduit la sensation de fatigue durant l’effort, en plus d’augmenter la production d’ATP à 34 % de plus que sans ce supplément. Ils ont calculé aussi 20 % d’amélioration de la récupération de phosphocréatine après l’exercice.

Enfin sachez que l’alliance L-Citrulline DL-Malate et BCAA, améliore la synthèse protidique et l’anabolisme musculaire. En plus, il travaille ensemble pour que l’hormone de croissance se manifeste de façon plus importante après l’exercice. Cette dernière s’explique par un taux plasmatique

Références scientifiques :

http://ajpendo.physiology.org/content/259/3/E437.short
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/598363
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1930358
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20386132
http://bjsm.bmj.com/content/36/4/282
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20499249

• L-TYROSINE :

La tyrosine participe à la synthèse des catécholamines : l’adrénaline, la noradrénaline, la dopamine et la DOPA. Elle est aussi précurseur de la mélanine (pigment qui colore la peau, les poils, l’iris) et des hormones thyroïdiennes (formation de thyroxine à partir de deux tyrosines).

La tyrosine est un acide aminé qui également un rôle dans :

• La régulation de l’appétit
• Améliore les troubles de l’attention
• Améliore la gestion du stress
• Lutte contre la dépression
• Lutte contre la prise poids
• Aide à combattre la fatigue

Etudes scientifiques :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3035600/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12955284

Littérature scientifique :

La DOPA et le 5HTP sont les précurseurs immédiats de la dopamine et de la sérotonine, respectivement, et les enzymes les synthétisant (tyrosine hydroxylase et tryptophane hydroxylase sont limitantes)

• L-Taurine :

– Améliore l’excitation nervo-musculaire
– Améliore l’excitation nervo-cardiaque
– Améliore la digestion des aliments et particulièrement les lipides
– Améliore l’utilisation de l’oxygène par les cellules
– Renforce la contractilité cardiaque
– Améliore la structure des acides biliaires (digestion des lipides)
– Fait baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL-cholestérol)
– Régule la tension cardiaque

Notre organisme fabrique la L-Taurine à partir de la dégradation de la cystéine et de la méthionine.
La taurine a une grande capacité à stabiliser l’équilibre des liquides cyto-cellulaire de par son effet anti-oxydant puissant. Mais de par sa constitution moléculaire, elle représente 50 % des réserves en acides aminés du cœur.
Et pour cause, elle a une action antiarythmique ainsi qu’un effet inotrope sur le muscle cardiaque.

• L-Arginine :

L’Arginine un acide aminé semi-essentiel.

– Améliore la vasodilatation des vaisseaux sanguins
– Aide à réduire l’hypertension artérielle
– Intervient dans le renforcement du système immunitaire
– Favorise la libido
– Améliorerait la cicatrisation
– Améliorent le brûlage des graisses (utilise en période de sèche)
– Agit comme un précurseur du monoxyde d’azote (NO)
– Peut favoriser la baisse du mauvais cholestérol
– A démontrer des capacités à renforcer la pousse des cheveux
– Elle réduirait la résistance à l’insuline et améliorerait la vie des diabétiques de type 2
– Améliore le sommeil
– Booste la formation du collagène osseux
– Améliore la réponse endocrine de nombreuses hormones.
– Stimule la croissance musculaire via l’augmentation de la production d’hormone de croissance

Une étude effectuée en 2002 soumet qu’un manque en arginine peut être à l’origine de l’ostéoporose, surtout chez les femmes à partir de la ménopause.

NB : vitamine B9 + L’arginine = Protège du cœur contre les maladies cardio-vasculaires.

• Bêta-alanine :

La bêta-alanine est un dérivé de l’alpha-alanine. La bêta-alanine est transformée en carnosine qui a une action directe sur la production de l’acide lactique en ralentissant cette dernière.

– Aide à produire un effort musculaire supplémentaire
– Améliore l’endurance musculaire
– Favorise le développement de la masse maigre
– Améliore le métabolisme de l’énergie. Notamment la formation d’ATP (Adénosine Tri-Phosphate), molécule d’énergie indispensable
– Améliore le métabolisme des graisses

Sources et littératures scientifiques :

Williams, J.Z., Abumrad, N. & Barbul, A. (2002) Effect of a Specialized Amino Acid Mixture on Human Collagen Deposition, Annals of Surgery, Volume 236, issue 3, (pp. 369 – 375)

Lavie, L., Hafetz, A., Luboshitzky, R. & Lavie, P. (2003) Plasma levels of nitric oxide and L-arginine in sleep apnea patients, Journal of Molecular Neuroscience, Volume 21, issue 1, (pp. 57-63)

Merimee, T.J., Lillicrap, D.A. & Rabinowitz, D. (1965) Effect of arginine on serum-levels of human growth-hormone Lancet, Volume 2, issue 7414, (pp. 668-670)

Wu, G.A.B., Meininger, C.J., Knabe, D.A., Baze, F.W.A. & Rhoads, J.M. (2000) Arginine nutrition in development, health and disease, Current Opinion in Clinical Nutrition & Metabolic Care, Volume 3, issue 1, (pp. 59-66)

Piatti, P.M., Monti, L.D., Valsecchi, G., Magni, F., Setola, E., Marchesi, F., Galli-Kienle, M., Pozza, G. & Alberti, K.G.M.M. (2001) Long-term oral L-arginine administration improves peripheral and hepatic insulin sensitivity in type 2 diabetic patients, Diabetes Care, Volume 24, issue 5, (pp. 875-880)

Ammann, P., Laib, A., Bonjour, J.-P., Meyer, J. M., Rüegsegger, P. & Rizzoli, R. (2002) Dietary essential aminoacid supplements increase the bone strength by influencing bone mass & bone microarchitecture in an isocaloric low-protein diet, Journal of Bone and Mineral Research, Volume 17, issue 7, (pp.1264-1272)

 Effets secondaires de « NITRIUM II » 

La Bêta-alanine peut provoquer des picotements désagréables sur le visage et/ou l’ensemble du corps. Pas d’inquiétude, ce n’est pas dangereux pour la santé

Comment l’utiliser selon « BMXX » ?

Se servir 1 scoop (14 gr) avec 250 ml d’eau dans un shaker.
Une seule fois par jour maximum et 30 min avant l’entrainement ou alors pendant l’entrainement.
Avec 280 gr de produits vous avez 20 portions. Donc une durée d’utilisation estimée à 20 jours.

Ingrédients et valeurs nutritionnelles 

Ingrédients actifs /14g /100g
L-Leucine

L-Valine

L-Isoleucine

1000 mg

504 mg

504 mg

7 143 mg

3 600 mg

3 600 mg

L-Arginine 1000 mg 7 140 mg
AAKG COMPLEX 560 mg 4 000 mg
L-Arginine HCL 439 mg 3 140 mg
CREATINE monohydrate 2 000mg 14 290 mg
Bêta-Alanine 1500 mg 10 710 mg
L-Citrulline DL-Malate (1 :1) 800 mg 5 710 mg
Taurine 1 000 mg 7 140 g
L-Tyrosine 100 mg 710 mg
Extrait de racine Ginseng sibérien 400 mg 2 860 mg
Extrait d’orange amer (Citrus Aurantium) 56 mg 400 mg
Caféine anhydre 200 mg 1 429 mg
Vitamine B3

(Sous la forme de Niacinamide)

40 mg 286 mg

 

Valeurs nutritionnelles /100gr /dose (14 gr)
Energie 265 kcal 37 Kcal
1125 Kj 158 Kj
Protéine (sur matière sèche) 39 gr 5,5 gr
Glucides dont :

Dextrose

Fructose

Palatinose

Waxy maize

 

57 gr

1,75 gr

1, 75 gr

1,75 gr

1,75 gr

 

8 gr

0,14 gr

0,14 gr

0,14 gr

0,14 gr

Dont sucre 26 gr 3,6 gr
Gras 0 gr 0 gr
Dont saturés 0 gr 0 gr
Fibres < 0.5 gr < 0.5 gr
Sodium 0.00008 gr 0.00004 gr

 Autres ingrédients 

Acide citrique, arôme, édulcorants (sucralose), des agents anti-agglomérants (dioxyde de silicone) et des colorants (curcumine).

Informations importantes 

Certains pays, notamment la Suède, le Danemark et le Canada, ont interdit les compléments alimentaires associant synéphrine (alcaloïde présent dans l’écorce d’orange amère, Citrus aurantium) et caféine.

Précisons que la synéphrine n’est pas seulement présente dans l’écorce de ces agrumes, mais dans tous les fruits de cette catégorie, à des doses variables.

En France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) recommande de ne pas utiliser conjointement ces deux composants et souligne les risques inhérents à la consommation de synéphrine par les personnes à risques. Les conclusions de cette agence sont disponibles sur son site internet :

Compléments alimentaires minceurs à base de p-synéphrine : l’Anses publie aujourd’hui ses recommandations

Maintenant, il faut savoir que de nombreuses études effectuées sur ces deux composants seuls ou associés tendent à montrer que les risques sont réels pour des personnes sensibles mais surtout lorsque que des surdosages de ces deux substances sont mis en place.

Il faut donc prendre ses précautions, ses responsabilités et bien évidemment de respecter sa législation nationale.

Dans l’état actuel du droit, la synéphrine n’est pas interdite en France, en Belgique, en Suisse, en Allemagne… En cas de doute, vérifiez votre législation nationale.

Il va sans dire qu’il faut absolument que vous respectiez les dosages prescrit.

Ce produit peut avoir été en contact avec des aliments allergènes tels que :

Lait, Soja, Œufs, Noix

Ne prenez pas ce produit si vous êtes à risque.

Ce produit est certifié par le label HACCP, le label ISO et sans GMP.

Précautions d’utilisation :

– Tenir hors de portée des enfants
– Respecter les conseils d’utilisation
– Produit déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes
– A conserver à l’abri de l’humidité et dans un endroit frais et sec
– A consommer dans le cadre d’un mode de vie sain et d’une alimentation variée

 

Le mot de l’entreprise BMXX pour le produit « NITRIUM II » 

BODYMAXX apporte au marché une boisson pré-entraînement exceptionnelle qui offre une expérience d’entraînement exceptionnellement supérieure aux réserves énergétiques ultra-élevées. Des ingrédients sélectionnés de manière sélective ont été utilisés aux doses appropriées pour stimuler la performance sportive à de nouveaux sommets
The Ultimate Pre-Workout Formula NITRIUM II contient une combinaison innovante et ciblée de « stimulants intelligents» très puissants, de stimulateurs d’énergie, de précurseurs d’oxyde nitrique, d’amplificateurs de performance et d’activateurs musculaires qui en font la formule de préformation idéale!
La matrice de « stimulants intelligents » de NITRIUM combine l’action stimulante de la tyrosine, de la bêta-alanine et de la caféine avec le ginseng sibérien et la taurine, ce qui vous met dans l’état idéal avant l’entraînement sans aucun sentiment de malaise ou d’inconfort.
Le mélange exclusif de NITRIUM permet des avantages maximaux tant de la créatine que de l’arginine, galvanise vos muscles tout en offrant des pompes durables et une vascularité accrue !
NITRIUM II est conçu pour les athlètes de pouvoir, les bodybuilders et tous les athlètes qui veulent faire exploser tous les exercices.

Avantage(s) du produit :

– File un sacré coup de fouet si utilisé juste avant l’entrainement
– Très utile en cas de baisse d’énergie récurrente
– Pas mal pour augmenter l’anabolisme musculaire
– Soutient intéressant pour la production de testostérone

Défaut(s) :

– Le goût est très spécial
– Disponible seulement en goût citron

 Mon essai perso :

J’ai testé le pré-workout « NITRIUM II » de chez BMXX pendant 7 jours avant de commencer la rédaction de cet article.

Sur l’emballage, il conseillait de prendre une dose mélangée à de l’eau juste avant l’entrainement. Ce que j’ai fait et j’ai essayé aussi d’en prendre pendant l’entrainement. C’est donc un complément idéal juste avant une séance de cardio et/ou une séance de musculation pour « booster » votre énergie. Ensuite, comme je le disais rien ne vous empêche de le prendre en plein milieu de séance pour un « regain » d’énergie.

Une dose de 14 gr avant l’entrainement, pour ma part c’était une tuerie. Une bonne congestion, de l’énergie à revendre et légère augmentation des performances.
Je pense même que mon « body fat » et la rétention d’eau sous-cutanée, avaient légèrement chutés sur la fin de semaine mais difficile sans mesure précise, d’exprimer clairement cette impression. Je me suis surtout fié au miroir.

Je conseillerais juste d’éviter d’en prendre quelques heures avant le coucher vous risqueriez de mettre du temps à vous endormir car il contient quand même des agents « psychostimulant » assez puissant.

Je vous confirme que le produit est loin d’être sous-dosé. Ça ne m’étonne même pas, c’est la politique de BMXX, « tout crashé » ! (Humour).

Le pré-workout « NITRIUM II », à mon avis, n’est pas de l’argent jeté par la fenêtre, ca serait même largement le contraire.

Petite astuce pour augmenter encore plus l’efficacité de votre entrainement :

Une scoop de « NITRIUM II » + 10 gr de BCAA + 15 gr de maltodextrine + 5 gr de créatine.

 Un autre avis :

Si vous souhaitez un autre avis d’expert, nous vous conseillons le lien suivant :

Mon avis sur : NITRIUM II par MuscleXperience

 

Que conclure de « NITRIUM II » de chez BMXX ?

Un produit que j’adopte totalement (l’essayer, c’est l’adopter me direz-vous… LOL). Il fonctionne au top pour « booster » votre énergie à l’entrainement. Un effet à la hauteur de la promesse du produit.

En tant que professionnel de la diététique, je me permets de dire que ce produit convient aux sportifs qui manquent un peu d’énergie à l’entrainement. Mais il convient surtout à des personnes déjà bien documentées sur le sujet.

Veillez aussi à respecter les doses prescrites. Et comme indiquer sur l’emballage, ce produit ne remplace pas une alimentation saine et équilibrée, accompagnée d’une activité sportive.

Le conseil d’un professionnel de la santé et/ou de la nutrition pourrait être tout simplement bénéfique pour profiter au mieux des performances de ce produit. (J’en fais partie, donc posez vos questions si besoin !)

Je vous remercie d’avoir pris la peine de lire cet article ! Surtout continuer à visiter le site régulièrement ! Il y aura encore plein de choses intéressantes sur le monde du sport et de la nutrition.

Bien sportivement

Votre éditeur préféré, Guillaume B.

Tags:

Comments are closed